Articles

Compass : les salariés oubliés au profit des actionnaires

La négociation salariale à Compass Group France (marques Eurest, Medirest, Mediance, Scolarest, etc.) a mal commencé.

La direction a proposé 0,4% d'augmentation générale pour les employés et agents de maîtrise

et une enveloppe destinée à des augmentations individuelles pour les cadres, ainsi que 0,1% de plus pour les femmes afin de combler progressivement la différence salariale. La prime d'activité continue (PAC) augmenterait de 2%, de 60,72€ à 61,93€. L'augmentation de la subvention employeur pour les repas passerait de 1,20€ à 1,30€ pour le personnel du siège à Châtillon (94). Le versement du 13ème mois pourrait être modifié. Enfin, l'intéressement pourrait éventuellement être mis en place en... 2017 après le rapport d'un groupe de réflexion.
La CFDT a jugé ces propositions inacceptables et rappelle quelques faits objectifs :
- Les salariés ont perdu 1,3% de pouvoir d'achat depuis 2011 quand, dans le même temps, les actionnaires ont presque doublé leur capital puisque l'action est passée de 5,68£ à 10,70£.
- Les actionnaires ont reçu 1 milliard de livres à titre exceptionnel.
- L'entreprise bénéficiera de 24 millions d'euros au titre du CICE, soit 8 millions de plus qu'en 2013, ce qui représente 500€ par salarié et par an.

Les profits de l'entreprise et le soutien de l'Etat doivent bénéficier aux salariés.

La CFDT attend donc un changement de cap à la prochaine séance de négociation le 10 décembre 2014.

Tous les droits de reproduction sont réservés.
Syndicat CFDT des Services Basse-Normandie - rue des fréres lumiéres - bureau 25 - 14120 Mondeville (tél. : 06.50.85.16.83)