Articles

Salaires dans la Prévention Sécurité, une proposition patronale mensongère

La hausse des salaires proposée par le SNES (organisation patronale) dans le cadre des négociations annuelles obligatoires remets en cause deux accords de la branche professionnelle.

Elle est de plus en

réalité moindre qu'annoncée pour les bas salaires, car la véritable augmentation des salariés au coefficient 120, le premier coefficient de la grille salariale, sera de 0,86 % (soit la différence entre le SMIC qu’ils perçoivent actuellement, et le nouveau minimum proposé, à savoir 1 457,78 € brut mensuel) au lieu des 2,5 % annoncés.

La proposition écrite du SNES vient à peine d’arriver en début de semaine.

La prochaine réunion du 18 décembre 2014 s'annonce houleuse.

Tous les droits de reproduction sont réservés.
Syndicat CFDT des Services Basse-Normandie - rue des fréres lumiéres - bureau 25 - 14120 Mondeville (tél. : 06.50.85.16.83)