DEFI MODE : le groupe Vivarte continue son strip-tease social décomplexé

DEFI MODE : le groupe Vivarte continue son strip-tease social décomplexé

Acteur majeur dans le secteur de l’habillement, le groupe Vivarte s’illustre dans l’art de dépouiller les salariés de leur emploi, sans complexe, ni scrupules. Et devant un gouvernement qui semble fermer les yeux et se boucher les oreilles.

Les dirigeants du groupe continuent tranquillement la «désape». Cette fois-ci,avec DEFI MODE qui fermera 26 magasins sur 76 et supprimera 124 postes après les 1 500 suppressions d’emploi dans les enseignes La Halle, Kookaï et André.

La CFDT et les organisations syndicales représentatives dans le groupe avaient pourtant demandé l’intégration de DEFI MODE aux procédures d’information consultation pour La Halle, Kookaï et André. Le groupe n’a pas daigné répondre.

Pour la CFDT, il n’est pas question de jouer le jeu de la direction et de cautionner un PSE par « lots », avec des informations au compte-gouttes.

La sécurisation de l’emploi doit passer par une gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences. Celle-ci n’est possible qu’avec une stratégie qui englobe l’ensemble des enseignes du groupe et la volonté de faire … des responsables du groupe.

Les allègements fiscaux et le CICE auraient dû les mettre sur la bonne voie et il est aujourd’hui de la responsabilité du gouvernement de les aider à en (re)trouver le sens.

Tous les droits de reproduction sont réservés.
Syndicat CFDT des Services Basse-Normandie - rue des fréres lumiéres - bureau 25 - 14120 Mondeville (tél. : 06.50.85.16.83)