Compass : l'échec salarial passe mal

Compass : l'échec salarial passe mal

Un protocole de désaccord a été signé à Compass, l'une des entreprises majors de la restauration collective dans le monde (1,190 milliard d'euros de chiffre d'affaires en France en 2013).

La direction ne va accorder qu'une augmentation collective de 0,6% qui est en dessous de l'inflation.

La CFDT dénonce cette décision et la manière qu'a l'entreprise de considérer les salariés. La situation est d'autant plus scandaleuse que le secteur de la restauration collective reçoit d'énormes aides de l'Etat sous la forme du CICE par exemple, grâce à une politique de salaires très bas. La réduction du coût du travail est une réalité dans le groupe Compass mais les salariés n'en reçoivent aucune contrepartie. La direction joue un jeu dangereux dans un contexte concurrentiel accru où les salariés ont besoin d'être motivés lors des renouvellements de contrat. 

La CFDT a réagi sous une forme qui se veut originale.

Tous les droits de reproduction sont réservés.
Syndicat CFDT des Services Basse-Normandie - rue des fréres lumiéres - bureau 25 - 14120 Mondeville (tél. : 06.50.85.16.83)