Elior entreprises : la CFDT a signé l'avenant sur la rémunération variable de l'encadrement

Elior entreprises : la CFDT a signé l'avenant sur la rémunération variable de l'encadrement

Avec cet avenant, les objectifs sont définis d'un commun accord avec le responsable hiérarchique . Il est indiqué que les objectifs doivent être atteignables, quantifiables et réalistes. Une date limite est mentionnée pour l'entretien sur la fixation des objectifs ; à défaut le versement de la prime est de plein droit.
Nouveauté : Pour ceux qui atteignent 110% et 120% des objectifs, une prime de "surperformance" leur sera allouée.

En cas de désaccord sur les objectifs fixés, ou sur le montant des primes y afférentes, le salarié concerné pourra saisir la voie hiérarchique (N+1 ou N+2). Il pourra être accompagné à l’occasion de ce recours par le représentant du personnel de son choix, appartenant au périmètre concerné, ou titulaire d’un mandat national.

Le montant des primes versées au titre des semestres afférents fait l’objet d’une communication semestrielle auprès des instances représentatives du personnel (CE).
Une commission de suivi est mise en place pour améliorer le dispositif, notamment pour les responsables d'unité et les responsable de secteur.

Tous les droits de reproduction sont réservés.
Syndicat CFDT des Services Basse-Normandie - rue des fréres lumiéres - bureau 25 - 14120 Mondeville (tél. : 06.50.85.16.83)