Elior et Casino : échec salarial dans les cafétérias

Elior et Casino : échec salarial dans les cafétérias

Casino Restauration s'en tiendra donc à une augmentation générale de 0,5% des salaires pour les employés (et 0,2% réservé aux promotions), une dotation de 0,5% de la masse salariale pour l'annualisation de la rémunération des agents de maîtrise et cadres sous forme d'augmentations individuelles. L'accord a trouvé grâce aux yeux d'autres organisations.

Les militants CFDT de Casino Restauration placent beaucoup d'espoir dans la politique du groupe visant à lancer des enseignes dynamiques, A la bonne heure et des marques du marché de la restauration rapide. Parallèlement, la négociation se poursuit pour enfin aboutir à un cadre social général dans le cas de cession de cafétérias Casino (mise en location-gérance ou franchise).

Quant à Elior HRC, la section CFDT est très déçue. Il y a quelques années, la filiale maintenait une grille de salaires au-dessus des salaires minimums (appelés aussi salaires de base ou grille de salaires de branche) de la convention collective nationale des cafétérias et assimilés et réévaluait la prime transport. Après l'année 2014 sans augmentation générale des salaires, la CFDT n'a pas pu emmener les autres organisations syndicales sur ses revendications et au final Elior HRC s'aligne sur la grille de salaires de la branche.

Or, fin juillet, la CFDT a refusé de signer l'accord de salaires dans la branche puisque celle-ci commence au SMIC, sans passage automatique de l'échelon 1 à 2 au niveau 1. C'était les deux conditions pour s'engager.

La CFDT Services s'interroge une fois de plus sur l'intérêt de la convention collective nationale (CCN) des cafétérias, quand les plus grandes entreprises appliquent les salaires minimums de la CCN alors que ceux-ci sont destinés aux petites entreprises et alors que le SMIC reste la référence pour des salariés pourtant qualifiés.

* filiale cafétérias du groupe Casino

** filiale cafétérias du groupe Elior, toute restauration sur aires d'autoroutes

Tous les droits de reproduction sont réservés.
Syndicat CFDT des Services Basse-Normandie - rue des fréres lumiéres - bureau 25 - 14120 Mondeville (tél. : 06.50.85.16.83)