Le groupe Vivarte continue son strip-tease social décomplexé avec la cession de Kookai, Chevignon et Pataugas !

Le groupe Vivarte continue son strip-tease social décomplexé avec la cession de Kookai, Chevignon et Pataugas !

Après 4 PSE chez La Halle, Kookaï, Défi Mode et André en 2015 qui ont engendré la suppression de près de 2000 postes, le groupe Vivarte continue sans complexes son strip-tease social. Il vient en effet d’annoncer son projet de cession des enseignes Kookai, Chevignon et Pataugas. Près de 1000 salariés ne savent plus de quoi sera fait leur avenir professionnel.

L'équipe CFDT Vivarte craignait le pire et dénonçait déjà en 2014 le risque de démantèlement du groupe. En 2015, elle lançait l’alerte sur un PSE par “lots”, avec des informations au compte-gouttes. Ce qui ne présageait rien de bon.

La cession annoncée de Pataugas, Kookai et Chevignon est un nouveau coup dur pour l’ensemble des salariés du groupe. Les bases logisitiques seront aussi impactées.

La CFDT continuera à mettre tout en œuvre pour soutenir et accompagner les salariés du groupe et ses militants. Elle ne manquera pas d’exiger des garanties pour la sauvegarde de l’emploi et sera vigilante sur les conditions de reprise du personnel.

A lire :

Groupe Vivarte : la CFDT craint le pire pour l’emploi

Le social en soldes chez Vivarte

Kookaï, Chevignon, Pataugas : la vente par appartement commence chez Vivarte (Capital.fr)

Tous les droits de reproduction sont réservés.
Syndicat CFDT des Services Basse-Normandie - rue des fréres lumiéres - bureau 25 - 14120 Mondeville (tél. : 06.50.85.16.83)