Pour une sécurité privée efficace au service de la prévention des malveillances !

Pour une sécurité privée efficace au service de la prévention des malveillances !

Alors que le secteur de la sécurité privée est présenté comme un marché prometteur, les embauches sont bien plus basses que la demande. Certains employeurs se plaisent à dénoncer la longueur et la complication des recrutements depuis l’instauration d’une carte professionnelle préalable à l’embauche.

En vérité ce secteur, pas encore mature, n’a pas de véritable politique commerciale et la concurrence sans déontologie à laquelle se livrent les entreprises ne cesse de tirer les prix vers le bas. Le dialogue social est en berne depuis que deux des trois principaux syndicats d’employeurs se livrent à un combat des chefs en vue de la représentativité de 2017.

Depuis 2011 le premier salaire de la grille conventionnelle est en dessous du SMIC, l’accord relatif aux classifications professionnelles a été dénoncé le 12 octobre 2015, les salariés ne bénéficient pas d’une mutuelle de branche et les conditions de travail sont déplorables. La formation des agents déjà en poste n’est pas toujours au rendez-vous, y compris depuis l’instauration de l’état d’urgence.

Si la réglementation relative à l’exercice d’une activité de sécurité impose une formation professionnelle reconnue et préalablement à la délivrance d’une carte professionnelle, celle-ci ne s’adresse pas aux salariés déjà en activité.

Le coût de la formation des agents déjà en poste étant entièrement à la charge des entreprises et rarement supporté par les clients - compte tenu des tarifs des prestations pratiqués - peu de ces agents bénéficient régulièrement de formations actualisées aux risques émergents.

Pourtant, pour une sécurité efficace et respectueuse des droits, l’ensemble des agents doit être formé aux risques nouveaux.

Un marché prometteur, impose un secteur attractif…

Tous les droits de reproduction sont réservés.
Syndicat CFDT des Services Basse-Normandie - rue des fréres lumiéres - bureau 25 - 14120 Mondeville (tél. : 06.50.85.16.83)