Prévention-Sécurité, la CFDT interpelle le ministre de l’Intérieur

Prévention-Sécurité, la CFDT interpelle le ministre de l’Intérieur

La CFDT s’est adressée à Bernard Cazeneuve pour l’alerter sur l’irresponsabilité du patronat des entreprises de sécurité privée.

Les professionnels de la prévention-sécurité complètent l’action des forces de l’ordre pour garantir la sécurité de nos concitoyens. Ils sont nombreux à travailler dans les lieux publics comme les commerces, les hôpitaux, les musées, les structures sportives, etc.

Pour autant, le patronat de la prévention-sécurité continue à négliger la formation des salariés et à mépriser le dialogue social qui représente pourtant une opportunité de construire un socle solide pour des emplois attractifs et pérennes dans le ce secteur.

Pour la CFDT, le patronat de la branche prévention sécurité doit agir avec responsabilité et loyauté, le ministre de l’Intérieur doit en avoir l’exigence.

Dans son courrier, la CFDT demande :
  • La présence des organisations syndicales au Conseil National des Activités Privées de Sécurité (CNAPS), au même titre que le patronat ;
  • La réécriture de la loi de 1983, en concertation avec les organisations syndicales pour une définition précise de la place de la sécurité privée dans la sécurité intérieure.

Les salariés du secteur sont en première ligne pour assurer notre sécurité. Ils méritent d’être traités avec plus de considération qu’ils ne le sont actuellement.

Tous les droits de reproduction sont réservés.
Syndicat CFDT des Services Basse-Normandie - rue des fréres lumiéres - bureau 25 - 14120 Mondeville (tél. : 06.50.85.16.83)