Rapprochement FNAC / DARTY : les salariés ne doivent pas être la variable d’ajustement.

Rapprochement FNAC / DARTY : les salariés ne doivent pas être la variable d’ajustement.

L’autorité de la concurrence vient d’autoriser le rachat de Darty par la FNAC mais pose comme condition la cession de 6 points de vente, situés en Ile-de-France : 5 Darty et 1 Fnac. Les magasins concernés sont :

  • FNAC Beaugrenelle (80 personnes)
  • Darty Wagram (11 personnes pas affectées à ce jour car le magasin n’a pas encore ouvert)
  • Darty Belleville (21 personnes)
  • Darty St-Ouen (22 personnes)
  • Darty Italie 2 (35 personnes)
  • Darty Vélizy (36 personnes)

La cession de ces 6 magasins, sur plus de 400 en France, concernera 205 salariés. Les intentions des repreneurs à l’égard des salariés des points de vente concernés devront faire l’objet de la plus grande vigilance.

Les équipes CFDT de Darty et de la Fnac travaillent ensemble et sauront peser pour obtenir des garanties sur le maintien de l’emploi des salariés concernés et la continuité de leur contrat de travail dans les conditions antérieures (ancienneté, salaires, classification …).

Du côté de Darty Ile-de-France, l’intersyndicale CFDT-FO-CGT-CAT-CFE CGC-CFTC a demandé une réunion extraordinaire du Comité d’Entreprise, afin d’obtenir des réponses claires quant à la suite qui sera donnée à cette décision.

Tous les droits de reproduction sont réservés.
Syndicat CFDT des Services Basse-Normandie - rue des fréres lumiéres - bureau 25 - 14120 Mondeville (tél. : 06.50.85.16.83)